L’Électrostimulation avant après

electrostimulation avant apres

Le principe de la stimulation électrique est de stimuler les fibres entourant le muscle avec des impulsions électriques agissant à la surface de la peau à l’aide d’électrodes.
Cette stimulation provoque la contraction des muscles exactement comme le ferait le cerveau par le biais des nerfs lors d’une contraction volontaire.

L’excitation est générée par de courtes impulsions électriques et de manière à garantir une efficacité, une sécurité et un confort d’utilisation optimal. La stimulation électrique est reconnue comme un ajout modérément intéressant pour les athlètes de haut niveau. Grâce aux énormes progrès de l’ingénierie et de la recherche au cours des 10 dernières années, l’électrostimulation présente une fiabilité élevée et une efficacité sur le long terme. De plus, les appareils actuellement sur le marché sont tout aussi performants que ceux utilisés par les professionnels du sport. L’Électrostimulation avant après à découvrir dans l’article.

Pourquoi avoir recourt à l’électrostimulation ?

L’électrostimulation est utilisée aujourd’hui dans le domaine de la kinésithérapie sportive.
Elle fait travailler les muscles mais n’a aucun effet sur le cœur et la circulation sanguine.
Elle ne doit donc pas remplacer l’exercice physique mais en est un excellent complément.
De plus, elle ne nuit pas aux articulations puisqu’elle ne les sollicite pas. Les résultats de l’électrostimulation avant/après sont impressionnants.

Voici quelques avantages à l’utiliser :

L’électrostimulation aide au maintien de la tonicité musculaire et elle contribue à l’amélioration de l’esthétisme sans toutefois faire maigrir. En effet, elle ne fait pas brûler les graisses mais en renforçant localement les muscles, elle raffermit, tonifie permet un remodelage corporel. Elle permet aussi de lutter contre la cellulite, le drainage et le massage. Les effets de l’électrostimulation avant/après se font ressentir rapidement.

Amélioration des performances

L’électrostimulation est bénéfique dans des disciplines telles que l’athlétisme, le ski de fond, la natation, le triathlon, les sports collectifs. En effet, elle aide à améliorer les performances sportives en renforçant les muscles, en développant des qualités de force et d’endurance. Ainsi, le gain de force peut être relativement important selon le groupe musculaire choisi, mais aucun résultat n’est supérieur aux méthodes traditionnelles et son action est également efficace sur les quadriceps et les biceps. Cependant, elle reste insignifiante sur certains muscles comme les triceps, mais son effet est très rapide car il faut généralement 3 à 4 semaines pour ressentir les bienfaits.

Entraînement et échauffement

Les stimulateurs électriques peuvent être une alternative efficace aux entraînements en salle et pour réchauffer les muscles avant l’entraînement.

Musculation

La stimulation provoqué par l’électrostimulation avant après peut être utilisée dans l’entraînement pour augmenter la force ou pour réduire le stress musculaire. Elle est particulièrement efficace sur l’abdomen, qui a un tracé assez simple, à condition de disposer d’un équipement de qualité. Néanmoins, une puissance insuffisante ou une mauvaise utilisation conduit à de mauvais résultats.

Quelles précautions prendre avec l’électrostimulation ?

Nous vous conseillons de respecter quelques règles avant et pendant et après l’utilisation de votre appareil afin d’assurer votre sécurité et les risques de blessures en l’utilisant.

L’électrostimulation n’agit ni sur le cœur, ni sur la circulation sanguine, elle ne permet donc pas de maigrir et doit pratiquée en complément d’une activité physique.

Après une séance d’électrostimulation, pensez toujours à bien étirer les muscles.

Ne l’utilisez pas en cas d’accident musculaire récent, d’implant contraceptif. Il faut également éviter une utilisation en atmosphère humide ne jamais placer les électrodes au niveau de la tête.

Ainsi, pour perdre du poids, il n’y a pas de secret, il avant tout adopter une alimentation plus équilibrée et faire du cardio deux à trois fois par semaine pendant au minimum 45 minutes. Après seulement on peut commencer à travailler sa musculature avec l’électrostimulation afin d’obtenir plus de résultats.

Lors d’un entraînement, les athlètes parviennent à contracter 85 % de leurs fibres musculaires, les non-­sportifs n’en sollicitent que 30 %. Chaque muscle sur lequel on pose une électrode va donc se renforcer intensément, à condition d’être en mouvement. Si on ne bouge pas, les muscles ne sont pas connectés aux articulations et travaillent beaucoup moins. Si on pratique de la musculation en salle, on opte donc pour des séances dynamiques, à raison de une fois par semaine, maximum deux, en laissant le corps récupérer pendant cinq jours entre deux séances.