Le relâchement de la peau

relachement de la peau

Le relâchement de la peau se veut être un phénomène qui va de pair avec l’âge. Le temps fait que la peau perd en tonus et en élasticité et ce, encore plus rapidement lorsqu’on ne lui apporte pas les soins dont elle a besoin.

A partir de la trentaine, les premiers signes de vieillissement cutané commencent à se montrer. Ils se manifestent par les premières rides et une légère distension de la peau menant peu à peu vers un affaissement.

Le relâchement de la peau concerne aussi bien les femmes que les hommes.

De quoi parle-t-on ?

La peau se compose d’une multitude de cellules qui forment entre autres les fibres de collagène et d’élastine.

Le collagène se présente comme l’agent principal en charge de la fermeté de la peau tandis ce que l’élastine lui confère son élasticité.  Le collagène et l’élastine permettent donc à la couche superficielle de la peau de se maintenir en place, sans distension ni relâchement.

Si au départ, les cellules de la peau se renouvellent périodiquement, avec le temps, ce processus de régénération connait un ralentissement progressif, un phénomène qui va finir par fragiliser la peau et diminuer sa fermeté, d’où, le relâchement constaté aussi bien au niveau du visage que sur une autre partie de notre anatomie.

Les causes du relâchement.

Le facteur génétique peut expliquer le relâchement précoce de la peau au même titre que les variations hormonales notamment chez les femmes. Il s’agit d’autant de situations propres à augmenter le risque d’apparition du relâchement cutané.

Une exposition trop prolongée au soleil notamment aux rayons ultraviolets constitue également une cause aggravante du relâchement de la peau. Ces rayons réduisent prématurément la production de collagène et d’élastine tout en desséchant la peau. En manque d’hydratation, elle subit alors de plein fouet les effets du vieillissement.

Par ailleurs, les substances psychotropes comme la nicotine contribuent également à la destruction des fibres cutanées. Le tabagisme participe donc aussi au relâchement de la peau, surtout sur le visage.

Enfin, l’alimentation peut également avoir une incidence sur le relâchement cutané, notamment lorsqu’on s’abstient de manger sainement. La peau, en manque de nutriments et saturée par les mauvaises calories va s’altérer en même temps que la personne concernée souffrira d’excès de poids.

Le traitement pour retendre la peau

Le premier traitement du relâchement de la peau se trouve dans la prévention. Il faut éviter autant que possible les facteurs qui aggravent le phénomène notamment l’exposition au soleil, la malbouffe, la cigarette…

Une peau résistante est aussi une peau hydratée au quotidien et régulièrement débarrassée de ses impuretés.

La peau a aussi besoin d’être protégée. Ne sortez pas sans écran solaire et choisissez avec précaution les soins cosmétiques que vous lui appliquez. Optez pour les crèmes anti-âge et les protections contre la pollution dès lors que votre peau en ressent le besoin ou encore que votre environnement exige de votre part des précautions.

La peau peut aussi profiter des avancées de la médecine esthétique et bénéficier des meilleurs traitements en institut contre le relâchement de la peau. Parmi les plus intéressants, on citera la cryothérapie à Paris ou traitement par le froid et plus particulièrement la cryolipolyse peau qui permettra de débarrasser la peau de ses surcharges tout en stimulant la production de collagène et d’élastine, le tout de manière non invasive.

Dans les cas les plus graves, la chirurgie esthétique reste aussi une option, notamment l’intervention appelée « lifting ».