Coolsculpting, ce qu’il faut savoir

Le Coolsculpting est une technique d’amincissement par le froid qui gagne en réputation dans le domaine de l’esthétisme. Le fait est que la méthode promet des résultats en termes de neutralisation de la graisse accumulée par notre corps et qui déforme ainsi notre silhouette à défaut d’activités sportives ou de régime amincissant pour l’éliminer. On vous explique tout ce qu’il faut savoir à ce sujet :

  • Le Coolsculpting, une technique américaine

Le Coolsculpting a vu le jour en 2008 aux Etats-Unis. Il s’agit d’une technique esthétique qui se pratique au moyen d’un appareil breveté dont le fonctionnement repose sur le principe de la cryolipolyse dans la mesure où il permet d’atomiser les amas de graisse par le froid, sans intervention chirurgicale.

Il s’agit donc d’un système d’élimination de la graisse localisée par l’utilisation du froid.

  • Un entretien avant toute séance de Coolsculpting

Avant une séance de coolsculpting, il est le plus souvent nécessaire de s’entretenir avec le spécialiste du centre de médecine esthétique qui va prodiguer les séances.

Cet entretien vise à éclaircir la personne au sujet de la technique de destruction de graisse utilisée, mais aussi pour définir son profil de santé et identifier les zones à traiter.

Pendant environ 20 minutes, vous devrez entre autres discuter de votre état de santé et de vos antécédents médicaux, puis vous remplirez une fiche pour attester que vous êtes au fait des informations de base à connaitre avant de passer aux séances de coolsculpting.

  • Modalités des séances de coolsculpting 

Après une étude de la zone à traiter, votre médecin posera sur celle-ci un coussinet de gel très froid, puis, par-dessus, l’applicateur coolsculpting. L’appareil ne pourra traiter qu’une zone à la fois ce qui implique que cette opération sera renouvelée pour chaque zone graisseuse.

Comme un aspirateur à haute puissance, l’appareil de coolsculpting aspire la zone située sous l’applicateur tandis ce que le froid l’envahit progressivement. Les premières minutes peuvent donner des sensations désagréables, mais indolores étant donné que la zone sera très rapidement anesthésiée en raison du froid.

Le traitement d’une zone prendra environ une heure ce qui donne le plus souvent l’occasion de bien se reposer et même de dormir pour certains. Lorsque l’appareil aura achevé ses actions bénéfiques sur vos graisses localisées, vous entendrez un petit bip, signal que l’appareil doit être retiré.

La zone traitée recevra ensuite un petit massage qui pourra encore une fois incommoder un peu. Ce massage est toutefois essentiel pour répartir les cellules figées par le froid et pour favoriser ainsi l’élimination des graisses.

Pendant deux ou trois jours après votre séance de coolsculpting, il se peut que vous ayez une sensation d’engourdissement et un peu de sensibilité sur la zone traitée. Il s’agit d’effets normaux de la séance, voués à disparaitre d’eux-mêmes au fil des jours.

Summary
Coolsculpting, ce qu’il faut savoir
Article Name
Coolsculpting, ce qu’il faut savoir
Description
Le coolsculpting est une pratique esthétique qui nous vient des Etats-Unis et qui exploite la technique de la cryolipolyse pour éliminer les graisses localisées. Il a prouvé son efficacité pour éliminer les bourrelets disgracieux et se pratique en institut sur la base d’un entretien de santé préalable.
Author
Publisher Name
Cryobar Paris 11
Publisher Logo
PARTAGER
L’électrostimulation est-elle efficace pour se muscler ?

L’électrostimulation est-elle efficace pour se muscler ?

Ces dernières années, l’électrostimulation est une méthode qui a fait couler beaucoup d’encre. De quoi s’agit-il au juste ? Est-elle vraiment efficace pour se muscler ? Nous faisons le point ! L’électrostimulation, c’est quoi ? Pour faire simple, l’électrostimulation...

Maigrir sans effort ni régime

Maigrir sans effort ni régime

L’obésité n’est pas une fatalité, de plus en plus de personnes aimeraient perdre du poids, mais peu ont la volonté de faire ce qu’il faut pour y arriver. La plupart des personnes obèses interrogées disent pourtant vouloir perdre du poids. Mais il y a la crainte de se...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 3 =