La cryolipolyse pour combattre la cellulite

La cryolipolyse et cellulite

La cellulite constitue un vrai tracas pour la plupart des femmes car c’est un enjeu majeur lorsqu’il s’agit de soigner son apparence physique. Nombreuses sont celles qui sont à la recherche de produits miracles pour en venir à bout et se demandent encore aujourd’hui s’il existe un remède réellement efficace contre la cellulite.

L’évolution technologique nous a apporté une solution plus que satisfaisante, la cryolipolyse qui permet de réduire visiblement la cellulite. Il s’agit d’une technique reconnue pour son action sur les cellules graisseuses. On vous en dit un peu plus dans les lignes qui suivent :

Mode opératoire de la cryolipolyse et cellulite

La cryolipolyse est une technique basée sur l’utilisation du froid. Elle permet de détruire les cellules graisseuses en provoquant l’apoptose sans passer par le bistouri ni même l’anesthésie.

Le froid est ici utilisé pour que les adipocytes ou cellules graisseuses qui sont sensibles aux faibles températures s’autodétruisent (apoptose). Bien que le froid agisse sur les cellules graisseuses, il n’endommage pas pour autant les autres cellules du corps. Il s’agit donc d’une technique qui ne présente aucun danger.

Concrètement, un appareil va être placé sur la partie à traiter et la tête maniable dont il sera muni va se déplacer sur la zone pour répandre le froid.

Le patient sera exposé à une légère sensation d’étirement de la peau liée à la température de l’appareil. Elle s’estompe quelques minutes seulement après la séance.

Cryolipolyse et cellulite

Les cellules adipeuses sont riches en acides gras, contrairement aux autres cellules comme celles qui forment par exemple les vaisseaux sanguins, les mélanocytes ou encore les fibroblastes.

Une haute teneur en acides gras entraine naturellement une hypersensibilité Cette caractéristique fait que les cellules graisseuses ne peuvent pas résister à la cryolipolyse. Exposées à de très faibles températures, elles vont se dégrader naturellement sans abimer les tissus environnants.

Elimination des cellules graisseuses

La dégradation des adipocytes sous l’action de la cryolipolyse se fait d’une manière directe et indirecte.

D’un côté, on assiste à la cristallisation directe des acides gras qui va engendrer une apoptose ou une autodestruction des cellules adipocytes ce qui constitue une action directe de la cryolipolyse.

Les effets indirects se concrétisent quant à eux par l’activation de la lipolyse, c’est-à-dire, la destruction des graisses suite à la stimulation du système nerveux par le froid.

Grâce à la cryolipolyse, on assistera également à une destruction progressive des cellules graisseuses au-delà des séances. Sur une période allant de 2 semaines à deux mois, les adipocytes continueront à se dégénérer et ce, en parallèle avec une libération lente des lipides.

La cryolipolyse et cellulite étant une méthode non invasive, la réduction des cellules graisseuses et l’effacement de la cellulite se feront naturellement et ce, sans causer de traumatismes ni de risque de détérioration des tissus adjacents, le tout aucun recours aux techniques invasives qui demandent une éviction sociale et un temps de rémission longs.

Pour ne rien gâcher, le traitement cryolipolyse cellulite est un traitement sans douleur.

Prendre rendes vous

Article précédent
Douleurs articulaires : connaître les causes et savoir y remédier
Article suivant
La cryolipolyse pour une peau tonic et élastique
Menu